Test de la manette Ace Power de Moga

Par posté le 15 mai 2014

La rédaction de Belgium-iPhone a testé pour vous la manette de jeu Ace Power de Moga, conçue pour accueillir l’iPhone 5/5s.

fkf_Fotor

© TL / Le Soir

Avec l’arrivée d’iOS 7 au mois de juin dernier, Apple a intégré une totale compatibilité entre son système d’exploitation mobile et des accessoires de contrôle externes. Le constructeur californien Moga a été un des premiers à introduire un produit de ce type, en annonçant l’arrivée imminente d’une manette de jeu, pour combler les joueurs adeptes des appareils mobiles d’Apple. Nous avons eu l’occasion de prendre en main le produit, et vous livrons nos premières impressions.

Au premier contact, la boite avec laquelle est livrée le produit est plutôt agréable à l’oeil. A l’intérieur, on retrouve bien évidemment la manette, accompagnée d’une notice en plusieurs langues (dont le français), d’un câble de recharge USB et de cales pour adapter un iPhone 5c ou un iPod Touch à l’appareil.

IMG_3847_Fotor

© TL / Le Soir

Au premier regard, difficile de ne pas comparer l’Ace Power au contrôleur de la Xbox 360. Que ça soit au niveau de la croix directionnelle, des boutons AXBY, des 2 sticks analogiques ou des gâchettes, la création de Moga cache difficilement son inspiration. Pour le reste, on retrouve sur la manette une prise casque ainsi qu’un témoin de charge de la batterie. A noter que le connecteur utilisé est de type Lightning, rendant la manette compatible uniquement avec les iPhone 5, iPhone 5s et iPhone 5c et l’iPod Touch de 5e génération.

IMG_3836_Fotor

© TL / Le Soir

La première impression en main est un peu décevante. La légèreté de l’appareil, ainsi que le plastique utilisé donnent la sensation d’avoir un produit bas de gamme dans les mains, laquelle est accentuée par le fait que la manette est peu rigide (dû en partie à son système coulissant) et craque d’un peu partout. A contrario, l’utilisation d’un tel plastique est aussi un point fort, puisque la manette ne pèse que 100 grammes, et est donc facilement transportable. Néanmoins, on aurait été en droit d’attendre une finition plus aboutie.

IMG_3849_Fotor

© TL / Le Soir

L’installation de votre iPhone ou iPod Touch est relativement aisée. Le contrôleur “s’étend” pour vous permettre d’y glisser votre appareil, qui se connecte via le port Lightning. D’ailleurs, une fois votre iDevice installé, la sensation de fragilité s’estompe, et l’ensemble inspire déjà bien plus confiance. Si la prise en main peut surprendre au premier abord (la faute à la longueur de l’appareil), nos mains trouvent néanmoins rapidement une position adaptée, et les sticks analogiques, recouverts d’un revêtement caoutchouteux, sont agréables à utiliser.

L’utilisation de son iPhone dans le cadre d’une session de jeu se montre vite contraignante pour la batterie, et Moga le sait. Une batterie de 1800 mAh est donc intégrée à la manette, et est rechargeable via le port Mini USB situé sur la face arrière. Elle s’assurera d’alimenter le contrôleur, et permettra également de recharger votre iDevice (a peu près l’équivalent d’une charge complète), en activant l’interrupteur “Moga Boost”. Nul doute que cette fonctionnalité sera appréciée des joueurs nomades.

IMG_3851_Fotor

© TL / Le Soir

Concernant les jeux disponibles, le constructeur Moga dresse une liste de près de 300 applications compatibles avec sa manette sur son site officiel. Si l’intérêt d’utiliser une manette pour jouer à Angry Birds reste discutable, en revanche, des titres comme Brothers in Arms, Six-Guns ou Crazy Taxi se prêteraient bien à l’exercice. Mais dans les faits, ces applications ne répondaient tout simplement pas à la manette. On ne peut néanmoins pas attribuer ce défaut au constructeur, mais aux développeurs, qui tardent encore à rendre compatibles leurs applications.

IMG_3838_Fotor

© TL / Le Soir

Pour la pratique, nous avons réalisés des tests sur Real Racing 3 et Dead Trigger 2. Dans les deux cas, le verdict est sans appel : la manette apporte un réel confort à l’utilisation, et nous plonge dans les jeux de manière bien plus immersive. La jouabilité avec la manette est vraiment agréable, même si on pourrait déplorer un certain manque de précision des sticks analogiques. Gros plus pour Dead Trigger, puisque le jeu offre la possibilité de configurer les touches de la manette de A à Z. L’accessoire dévoile ici tout son potentiel, et on prend un malin plaisir à redécouvrir ces jeux d’une toute autre façon.

IMG_3837_Fotor

© TL / Le Soir

En conclusion, l’Ace Power de Moga est remplie de bonnes idées, et laisse entrevoir un futur prometteur pour les accessoires dédiés à nos iDevices préférés. On pourra regretter la finition peu flatteuse, malgré le prix assez élevé, ou encore le manque d’applications compatibles à l’heure actuelle, et les plus raisonnables attendront une version revue de la Ace Power pour investir. Cependant, elle n’en reste pas moins une excellente affaire si vous souhaitez avoir une manette à la prise en main excellente, pour profiter pleinement de vos sessions de jeux sur les appareils iOS.

La manette de jeux Ace Power de Moga est vendue pour 97,49€ chez MobileFun.

Thomas Louvard (St.).

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>