L’iPhone 6 produit en mai, la version 5,5 pouces repoussée

Par posté le 1 avril 2014

Selon Reuters, la future génération du smartphone d’Apple, avec un écran de 4,7 pouces, sera produite à partir du mois prochain. Il  n’y aurait finalement pas de modèle 5,5 pouces. Du moins, dans un premier temps…

iPhone-6-concept-2

Concept de l’iPhone 6 réalisé par le designer Martin Hajeck.

La production de l’iPhone 6 commencera en mai avant un lancement à l’automne dans une version équipée d’un écran de 4,7 pouces, a appris Reuters ce mardi de sources proches de la chaîne d’approvisionnement. L’agence de presse affirme que le lancement du modèle équipé d’un écran de 5,5 pouces serait quant à lui repoussé de plusieurs mois.

Toujours selon ces sources, Japan Display, Sharp and LG Display ont été sélectionnés pour fabriquer les écrans de la nouvelle version du smartphone de la marque à la pomme.

Aucun représentant des trois sociétés n’a accepté de commenter cette information.

Ce lundi, une photo du prétendu iPhone 6 a commencé à circuler le réseau social Weibo.

 

Journaliste high-tech spécialisé dans l’actualité Apple et le monde de l’entrepreneuriat. Je suis également community manager au Soir.be.

Suivez-moi sur Twitter : @alexcolleau

10 Comments

  1. Petit Paul

    1 avril 2014 at 12 h 23 min

    “le lancement du modèle équipé d’un écran de 5,5 pouces serait quant à lui repoussé de plusieurs mois”. Comme je l’ai dit à plusieurs reprises sur ce forum: un iPhone 5.5″, ça n’a pas de sens. Apparement, ça se confirme. Mais bon, rumeurs, rumeurs…

    • Tom

      1 avril 2014 at 12 h 30 min

      Pourquoi ça n’a pas de sens? Soit tu viens du futur et donc tu sais qu’il n’y aura jamais d’écran plus grand, soit tu crois que tes envies représentent celles de tout le monde… ce serait un peu égocentrique. Il y a des gens qui aiment les grands écrans, qui en veulent, et qui aimeraient qu’Apple en fasse.

      • Petit Paul

        1 avril 2014 at 15 h 40 min

        Il ne s’agit pas de mes envies en particulier – qui sont évidemment sans intérêt – et il est clair qu’il y a des personnes qui seraient intéressées par un iPhone à écran géant, et j’en connais une ou deux, mais à quel prix?

        J’ai déjà expliqué ici pourquoi je pense qu’Apple ne fera pas d’iPhone géant de si tôt. Mais bon, je m’y remet…

        Actuellement, le marché des phablettes (beurk) est à plus ou moins 20% des smartphones, et il est surtout basé en Asie et en particulier en Corée du Sud. Et c’est un marché orienté “low-cost” dans le sens où il s’agit de clients qui veulent un smartphone _et_ une tablette mais ne peuvent se permettre ou ne veulent pas mettre le prix pour avoir les deux. Or Apple n’a pas pour habitude de poursuivre la clientèle low-cost ni celle “qui ne peut pas se permettre les deux”. Apple préfèrera toujours que vous achetiez un iPhone plus un iPad plus, si possible, un Mac, pas un bidule qui peut faire ce que font les 3.

        D’une part, Apple n’est pas à la poursuite systématique des parts de marché, mais bien des marges substentielles à réaliser sur _sa_ part de marché, celles des appareils plutot haut de gamme. Or, un iPhone 5,5″ coûtant forcément plus cher à produire, pour préserver ses marges Apple devraient le facturer allez disons 150€ plus cher que l’iPhone “normal”, ce qui commencerait à faire fort cher pour un smartphone qu’Apple est loin d’être sûr de vendre en masse. Un rapide sondage montrerait sûrement qu’il n’y a pas beaucoup de monde par ici désireux de se payer un iPhone géant s’il est 150€ plus cher que le normal, surtout si le “normal” est à 4,7″ comme annoncé.

        On pourrait arguer du fait que la part de marché des phablettes (beurk) est aujourd’hui seulement de 20% parce qu’Apple n’y est pas et qu’elle gonflerait sensiblement si Apple s’en mèle. C’est possible, mais l’argument économique continue d’être valide: les marges à réaliser sur ce marché sont trop faibles pour que Apple s’y aventure, même si le marché s’élargit grâce à sa présence. De plus, il y aura aussi un glissement de l’un vers l’autre, ce qui fait qu’Apple vendrait d’une part un appareil sur lequel il fait des marges faibles mais ne vendrait plus de l’autre un appareil sur lequel il fait des marges confortables. CQFD?

        Je pense que cette argumentation (qui n’est pas la mienne, je m’empresse de le dire) tient la route, mais je suis évidemment ouvert aux arguments des autres.

        • Tom

          1 avril 2014 at 20 h 21 min

          Oui ça tient la route. Si l’on s’en tient à un point de vue européen. Comme tu le dis dans ton argumentaire qui n’est pas le tien: les “phablettes” sont surtout un produit prisé par les asiatique. Et on sait tout le mal que se donne Apple pour conquérir la Chine. Donc pourquoi pas. On sait aussi peut importe le produit, tant qu’il y a une pomme dessus, il y aura des des millions de personnes qui se saigneront pour en acheter une. Donc oui, s’il font une “phablette” (ce que je ne sais pas) ils devront la vendre très très (trop) cher. Mais on sait très bien qu’acheter un produit Apple n’est pas un achat “sensé” mais émotionnel.

          • Petit Paul

            2 avril 2014 at 11 h 07 min

            Il y a certainement des gens qui mettraient n’importe quel prix pourvu que ce soit du Apple, mais honnêtement, je ne pense pas que ça fasse tant que cela. Certainement pas des millions. Si Apple vend autant d’iPhones à ce prix là, c’est que les gens sont prêts à payer ce prix-là pour un produit de qualité, et en changer régulièrement en plus.

            Effectivement, Apple se donne beaucoup de mal pour progresser sur le marché asiatique et chinois en particulier, mais on remarquera que ça n’est pas en produisant des appareils qui leur soient spécifiquement dédiés, ou des appareils low-cost. Même s’il s’agit de croitre sur ce marché, Apple n’y sacrifiera pas sa marge pour autant.

            S’il y a un aspect émotionnel certain, comme pour l’achat d’une voiture, pour la plupart des gens la raison du portefeuille reprend rapidement le dessus. Je doute très fort que les millions de gens qui achètent un produit Apple fassent un achat purement émotionnel et non-sensé. Qu’il y ait une part d’irrationnel c’est clair, comme en beaucoup de choses, et c’est heureux ainsi. Cela prouve que nous sommes toujours humains avec des sentiments ET un cerveau. Celui qui achète un smartphone ou une voiture, en comparant tout ce qui se fait sur le marché, spec’ par spec’, et fait son choix sur le résultat de calculs dans Excel doit être une personne bien ennuyeuse dans la vie. Sensée certes, mais ennyeuse…

        • smartphone

          1 avril 2014 at 23 h 59 min

          d’accord avec toi.
          1/ le prix du 5.5″ sera abusé c’est sûr!
          2/ En faisant un 5.5″, il est évident que soit le iphone ordinaire ou le ipad mini, l’un se vendra moins car le 5.5″ sera à chaval…

  2. robirto

    1 avril 2014 at 12 h 55 min

    aucun intérêt un iphone avec un grand écran ! celui qui veux un grand écran il y a samsung bug lag pour ça !

  3. bibi

    1 avril 2014 at 15 h 06 min

    1er avril ….

  4. michel

    1 avril 2014 at 15 h 59 min

    Je crois qu’il faudra attendre l’iPhone 17 pour avoir la perfection! Pendant ce temps-là, Apple fait du cash avec des versions “neuves” tous les 8 mois! Donc il ne manque plus beaucoup pour la version 17 que j’attendrai avec impatience stoïque…

  5. odollo

    1 avril 2014 at 22 h 02 min

    je reconnais que 5,5” c’est trop grand mais un écran unique 5 pouces aurait été top!
    et ceux qui ne sont pas contents ben qu’ils restent avec leur iphone 3
    comment on peut utiliser le multimedia avec un écran 3,5” oups..
    ou un nokia 3310 non?

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>