FireChat, la première application de messagerie instantanée qui fonctionne sans Internet

Par posté le 25 mars 2014

L’application FireChat vous permet de chatter avec vos amis et proches autour de vous à tout instant, sans connexion Internet.

firechat

© DR

Disponible depuis quelques jours sur l’App Store, la nouvelle application FireChat commence à faire du bruit. Concrètement, il s’agit d’une application iPhone basée sur la messagerie instantanée. Elle permet d’envoyer du texte, ainsi que des photos, à une personne ou à un groupe de personnes. Jusqu’ici, rien d’innovant. Sauf que FireChat a la particularité de pouvoir fonctionner sans être connectée à Internet. Comment cela est-ce possible? C’est simple. La magie s’opère grâce à une des dernières avancées technologiques intégrée dans iOS 7 : le “Multipeer Connectivity Framework”, sur lequel repose FireChat. Sans entrer dans les détails, cette technologie proposée aux développeurs permet de créer un réseau ad hoc entre appareils pour se passer d’Internet. Elle est déjà exploitée dès l’arrivée d’iOS 7 avec la fonctionnalité Airdrop qui permet de s’envoyer des fichiers à proximité sans utiliser Internet. Les fichiers sont envoyés par une connexion directe, par WiFi ou Bluetooth.

Une appli à utiliser partout, même en voyage…

FireChat a été développée par Open Garden, une start-up californienne spécialisée dans la conception d’applications de messagerie iOS. Ses applications ont déjà été largement remarquée en Australie. Et sa nouvelle appli risque de faire un carton dans la mesure où elle pourrait intéresser les personnes quelque soit l’endroit où ils se trouvent : à la plage ou dans le métro, pendant un match ou une conférence, au camping dans la nature ou bien à un concert, il suffit de lancer FireChat avec vos amis pour savoir qui d’autre est dans les parages.

Firechat pourrait également intéresser les jeunes qui ne sont pas tous équipés d’un abonnement data et/ou qui préfèrent se passer de grandes plateformes comme Facebook ou Twitter.

Une appli qui sert de relais pour faire transiter les messages

FireChat ne sert pas uniquement à chatter avec ses connaissances dans un rayon de 10 mètres. L’application va beaucoup plus loin dans la mesure où elle permet à un iPhone de servir de relais pour faire transiter des messages à d’autres membres du service. En d’autres mots, tant qu’il y a un iPhone avec FireChat installé pouvant servir de relais dans un rayon proche, il n’y a pas de limite à l’étendue du réseau qui se crée de relais en relais. Si les utilisateurs de FireChat sont nombreux dans une ville, il y a de quoi imaginer la possibilité d’envoyer un message à l’autre bout de la ville, voire même tout un pays. Une spécificité qui pourrait s’avérer bien pratique pour les gens qui vivent dans un pays où l’on interdit Twitter et Facebook et où on surveille toutes les communications Internet. Car toutes les communications passées avec FireChat se font de manière anonyme et non-censurée. : il n’y a aucun moyen pour que les services de renseignement puissent intercepter les conversation. Une nouvelle tendance à venir ?

Téléchargez l’application FireChat sur l’App Store (gratuite – iPhone).

Réagissez sur le forum.

Journaliste high-tech spécialisé dans l’actualité Apple et le monde de l’entrepreneuriat. Je suis également community manager au Soir.be.

Suivez-moi sur Twitter : @alexcolleau

6 Comments

  1. Dany L.

    25 mars 2014 at 17 h 52 min

    Il est important de souligner que le “Multipeer Connectivity Framework” ne fonctionne qu’avec des appareils *proches*, cad des appareils qui utilisent la même infrastructure de réseau (Wi-Fi ou Bluetooth). Etant donné la faible portée du Wi-Fi et, surtout, du Bluetooth, on ne pourra pas connecter des appareils très lointains, a moins de construire un réseau maillé de chaîne(s) d’appareils qui servent de relais …

  2. Romain

    25 mars 2014 at 21 h 24 min

    Ça peut être utile en cours…. ah ben non, il y a du wifi dans chaque salle ^^

  3. Dany L.

    25 mars 2014 at 22 h 50 min

    @Romain: Le “Multipeer Connectivity Framework” permet de relier des téléphones et des tablettes iOS sans passer par Internet. Tous les appareils qui rejoignent le réseau le font en utilisant une connexion directe, par WiFi ou Bluetooth.

    Le réseau formé reste alors invisible à ceux qui n’y sont pas connectés, et il est possible d’envoyer des messages, de streamer des données, de partager des fichiers, etc.

    Il n’y a plus besoin de passer par un fournisseur d’accès à internet ou par un opérateur téléphonique, et les communications se font anonymement, sans interceptions par les services de renseignement, ni vérification possible de la légalité des transferts par un chien de garde des exploiteurs de la culture. Il n’est plus possible non plus de censurer les contenus, puisqu’il n’y a plus de censeur qui contrôle les voies de communication.

    Les utilisateurs peuvent ainsi prendre le contrôle de leur propre réseau de communication, formant de petites communautés autonomes isolées d’un Internet devenu trop gros et trop commercial.

  4. stef

    25 mars 2014 at 23 h 56 min

    Je viens d’essayer. aucune communication privée possible. Comme souvent avec ce genre de système, les gens se cachent derrière des pseudos pour tenir des propos indécents voire racistes. Ne laissez pas vos ados dans un tel système !

  5. Damien

    26 mars 2014 at 13 h 03 min

    Ce qui me choquent :

    “C’est simple. La magie s’opère grâce à une des dernières avancées technologiques intégrée dans iOS 7 : le “Multipeer Connectivity Framework””

    Déjà disponible depuis longtemps sur android :

    The Serval Mesh
    Serval Project – 8 juillet 2013

  6. aladin

    10 octobre 2014 at 0 h 58 min

    elle marche seulement sur i phone c tout.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>