La première opération chirurgicale effectuée à l'aide d'un iPad

Par posté le 21 août 2013

Le professeur-chirurgien allemand Karl Oldhafer a récemment utilisé un iPad pour opérer plus facilement un patient atteint d’un cancer du foie. Il s’agit d’une première dans l’histoire de la médecine, rapporte Reuters.

© Reuters

S’il existe de nombreuses applications iOS liées à la découverte de l’anatomie humaine, l’expérience qui s’est déroulée récemment dans un hôpital de Hambourg va nettement plus loin. En effet, Karl Oldhafer, un professeur-chirurgien allemand officiant pour l’hôpital Askelipios de Hambourg, a opéré le 15 août dernier un patient atteint d’un cancer du foie. Mais pour se donner toutes les chances en terme de disposition d’informations, M. Oldhafer a eu recours à l’utilisation d’une tablette tactile, en l’occurrence un iPad. Stérilisée et placée dans un emballage (stérile lui aussi), la tablette était équipé d’une application permettant de restituer des informations à travers une interface fonctionnant sur le principe de la réalité augmentée. Cette dernière a été conçue par la firme allemande Fraunhofer Mevis.

© Reuters

Concrètement, le chirurgien a placé l’iPad devant les organes de son patient pour voir ensuite affichés à son écran plusieurs modèles 3D qui représentaient chacun le réseau veineux autour de l’organe qui a fait l’objet d’une ablation. Grâce à l’application, ce chirurgien a pu distinguer plus précisément les zones où il pouvait inciser pour retirer l’organe malade, le tout en prenant le moins de risque possible.

Réagissez sur le forum.

[ via IBTimes ]

5 Comments

  1. charles.ch

    22 août 2013 at 1 h 42 min

    c’est vraiment du grand n’importe quoi

  2. akwanight

    22 août 2013 at 6 h 54 min

    Ton commentaire est d’autant plus inutile ! Ça fait d la peine…

  3. noname

    22 août 2013 at 9 h 44 min

    Si un médecin a besoin d’un ipad pr m’opérer (ou autre tablette c’est pareil) perso je sais pas si je lui ferais confiance

  4. Mangoover

    22 août 2013 at 13 h 34 min

    Certains avions utilisent la réalité augmentée pour permettre l’atterrissage sans visibilité. A ce compte il ne faut plus prendre l’avion non plus.
    Bientôt le chirurgien sera équipé de lunettes, masques à réalité augmentée, c’est dans l’air du temps et plus pratique qu’un Ipad pour opérer. La réalité augmentée permet à un expert de voir plus de choses. Dans ce cas il vaut mieux faire confiance à celui des deux chirurgiens qui peut en disposer c’est un plus. Comme poser un avion sans voir la piste, aujourd’hui ça se fait très bien.

    • Jean d'Alembert

      24 août 2013 at 19 h 06 min

      Pour les pilotes? Un mauvais, pilote à vue. Un bon, pilote aux instruments.

      Par instruments, je veux dire la lecture de cartes, l’utilisation du radar, d’une boussole et de l’altimètre. Tous les pilotes sur un vol commercial doivent pouvoir piloter aux instruments.

      Alors, faciliter la tâche dans des conditions particulières pourquoi pas mais si c’est pour que l’on ait affaire à des gens dont la seule fonction est de savoir contrôler un iPad, je peux très bien le faire aussi.

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>