Dans un discours très riche, le co-fondateur d’Apple, Steve Wozniak, s’est adressé à l’assemblée du TedxBrussels et a dénoncé le manque de créativité des sociétés à l’heure où elles disposent pourtant des dernières technologies.

© DR

Le Co-fondateur d’Apple, Steve Wozniak était de passage à Bruxelles ce lundi pour le TedxBrussels, un événement tech auxquels étaient conviés de nombreux orateurs de renommée internationale. Sa présentation, d’une quinzaine de minutes, n’aura laissé que peu de doutes sur ses ambitions.

Le marketing tue l’innovation

Dans sa conférence, Steve Wozniak n’a laissé que peu de doutes planer sur ses ambitions. Le créateur de l’Apple 2 a tiré à boulets rouges sur le marketing et la communication, qui dictent les nouveaux besoins du grand public et freinent l’innovation.

“La création de nouvelles idées est au coeur de l’innovation” a déclaré l’ex-homme fort d’Apple, qui vote en faveur des environnements open-data et pour une technologie au service de l’être humain. pour Steve, les technologies sont là pour nous simplifier la vie, nous offrir plus de temps libre. Or, si les technologies ont bien évolué, elles n’ont pas réduit notre temps de travail, bien au contraire même. En revanche, les technologies nous ont apporté l’instantanéité, la possibilité de communiquer avec le reste du monde, et de faire passer des messages. C’est la révolution sociale : on tape un message et des milliers de personnes le lisent.

Pour Steve cependant, le monde des technologies a cessé d’innover. Le marketing et la communication se sont mis au service de la rentabilité et des actionnaires. L’open data se perd. L’Apple 2, qui offrait un environnement beaucoup plus ouvert que les précédents produits d’Apple, n’a presque rien coûté à produire, a ouvert des portes aux utilisateurs et avait pour ambition de dicter la ligne de conduite d’Apple pour les années à venir… Malheureusement, le marketing s’en est mêlé et a supprimé des fonctionnalités qui étaient pourtant embarquées… A l’époque des premiers ordinateurs, Steve Wozniak abordait déjà la question d’ordinateurs réduits et mobiles. Un produit qui a été balayé de la main à plusieurs reprises par Apple. “On me l’a refusé cinq fois” a-t-il expliqué à l’assemblée, avant d’ajouter “C’était très décevant.”

© DR

La liberté n’existe plus

Dans le monde d’aujourd’hui, la liberté est devenue notre objectif ultime. “On veut être capable d’être libre, que personne ne puisse violer notre espace, c’est pourquoi on a créé le cryptage.” En réalité, l’être humain “ne possède plus, il accepte des termes, concède de ne pas partager des fichiers.” Le monde d’aujourd’hui nous a confisqué tous nos droits à la propriété. Dans sa présentation, Wozniak a comparé le copyright et le marketing aux frontières qui séparent les états. Ces états qui nous imposent une pensée unique et qui gèrent tout pour nous, qui nous expliquent “comment ne plus utiliser son cerveau.”

Pour Wozniak, il est temps de remettre en route nos cerveaux, de relancer l’innovation. Son souhait le plus cher? “Que n’importe qui soit capable de créer une idée et de l’exploiter”, et pas uniquement les multinationales. “Parce que nous, les humains, sommes les plus importants.”

Réagissez sur le forum.