Apple réclame une enquête chez Foxconn

Par posté le 13 février 2012

Apple a annoncé ce lundi que la Fair Labor Association (FLA) allait mener, à la demande d’Apple, des audits volontaires spéciaux auprès des fournisseurs de la chaîne d’assemblage final d’Apple, notamment des usines Foxconn de Shenzhen et de Chengdu, en Chine.

Une équipe d’experts spécialistes des droits des travailleurs menée par le président de la FLA, Auret van Heerden, a débuté lundi matin ses premières inspections des installations de Shenzhen, connues sous le nom de Foxconn City.

“Nous estimons que les travailleurs, où qu’ils soient, ont le droit de bénéficier d’un environnement de travail sûr et équitable. C’est pourquoi nous avons demandé à la FLA d’évaluer de façon indépendante la situation de nos principaux fournisseurs à cet égard”, a déclaré Tim Cook, CEO d’Apple. “Les inspections actuellement en cours sont sans précédent dans l’industrie électronique, à la fois par leur ampleur et par leur portée, et nous sommes reconnaissants à la FLA d’avoir accepté d’identifier dans ses rapports les différentes usines, ce qui est pour elle une démarche inhabituelle.”

Dans le cadre de son évaluation indépendante, la FLA interrogera des milliers d’employés sur leurs conditions de travail et de vie, en évoquant notamment les questions de santé et de sécurité, de compensation, d’horaires de travail et de communication avec la direction. L’équipe de la FLA inspectera les zones de production, les dortoirs ainsi que d’autres installations, et examinera en détail les documents concernant les procédures mises en œuvre à tous les stades de l’embauche.

Un premier rapport attendu début mars.

Les fournisseurs d’Apple se sont engagés à coopérer pleinement avec la FLA, en offrant un accès libre à leurs installations. Les conclusions de ces premières évaluations et les recommandations que formulera la FLA seront publiées début mars sur le site de l’association, à l’adresse www.fairlabor.org. Des inspections du même type seront menées ultérieurement au cours du printemps dans les installations de Quanta et de Pegatron. Une fois celles-ci terminées, la FLA aura évalué les installations dans lesquelles sont assemblés plus de 90 % des produits Apple.

Le New York Times avait affirmé en janvier que les personnes s’occupant de l’assemblage des iPhone, iPad et autres produits Apple dans les usines en Chine des fournisseurs d’Apple travaillaient « souvent dans des conditions difficiles » et à des rythmes de travail « excessivement élevés ». Deux explosions survenues dans des usines ont tué l’an passé quatre personnes et fait 77 blessés, selon le quotidien.

Le patron d’Apple, Tim Cook, s’était dit « choqué » par les accusations formulées contre le groupe californien. « Chaque année, nous inspectons davantage d’usines », avait-il déclaré. « Nous avons fait beaucoup de progrès et amélioré les conditions de travail pour des centaines de milliers de travailleurs ». « Nous ne connaissons personne dans notre secteur qui ait fait ce que nous avons accompli », a-t-il insisté.

En 2010 déjà, Apple avait été accusé de laisser pratiquer de mauvaises conditions de travail chez ses sous-traitants après une vague de suicides d’ouvriers dans une usine en Chine du taïwanais Foxconn.

En janvier, Apple a lancé une grande offensive de transparence sur les conditions de travail chez ses fournisseurs, acceptant de publier leur liste et d’ouvrir la porte des usines où ses produits sont fabriqués à des observateurs indépendants.

Réagissez sur le forum.

Journaliste high-tech spécialisé dans l’actualité Apple et le monde de l’entrepreneuriat. Je suis également community manager au Soir.be.

Suivez-moi sur Twitter : @alexcolleau

6 Comments

  1. bravia.engine

    13 février 2012 at 16 h 00 min

    Mais oui, ils demandent une enquête et quand les enquêteurs iront sur place, comme par hasard tout sera rose et les ouvriers qui se plaignent seront en congé, comme d’hab .. ^^

  2. Iko318

    13 février 2012 at 16 h 49 min

    Ma question est pourquoi c’est une firme comme Apple, sur qui on tapes constament sur les doigts, alors que leurs propre gourvenement laisse faire tout cela.C’est une blague tout ça…n’empeche que sans ces usines tout horizon confondue ces pays ne serait pas aussi puissant aujourd’hui..C’est à leurs gouvernements et politique interieur de gerer aussi le bien des travailleurs….C’est trop facile sinon…moi je dis beurckkkk en tout cas.

    • Iko318

      13 février 2012 at 16 h 50 min

      ¤le bien être des travailleurs…

  3. maximebvrlle

    13 février 2012 at 17 h 00 min

    vendre un téléphone si cher, alors que les gens qui le fabriquent sont niqués par leurs patrons.

  4. Gaetan

    13 février 2012 at 18 h 29 min

    maximebvrlle> détrompes toi, c’est par nous que les travailleurs sont “niqués”.

    Apple fait une demande d’offre pour X machine. Si Foxconn ne s’aligne pas, c’est un autre qui le fera dans des conditions identiques.

    C’est à Apple à assuré que le produit est fabriqué dans des conditions honorables (en sachant qu’un Iphone 4S est produit pour +/- 150$ et vendu + de 600$) s’il veut se racheter une bonne image. Ou alors qu’il arrête son hypocrisie, et que tout le monde soit au courant.

    Et c’est à NOUS consommateur de faire comprendre que l’on veut un produit avec un minimum d’éthique …

  5. Iko318

    14 février 2012 at 9 h 43 min

    Gaetant…Là tu ne parles que du cout de fabrication..mais il y a tlmnt d’autres parametres à ne pas negliger… Quoi qu’il en soit NOUS sommes dans une société de consomation et celui du plus fort..APPLE a demontré et le demontre encore aujoud’hui qu’il est n°1 dans ce domaine C TOUT! et si ca fait chier tous le monde et bien tant pis c comme ça..c’est ça le capitalisme…faut savoir ce qu’on veux aussi…PS: Apple n’a pas besoin de se racheter quoi que ce soit..ila deja tout.. lol

Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>